Sésame

« Sésame » est une photographie unique qui célèbre la beauté de la vie à travers une vieille porte bleue. Elle capture l’essence du Shitsukan, offrant une expérience sensorielle riche en histoire et en texture.

80,00 430,00 

Une Ode à la Texture et à l’Histoire

« Sésame ». Un mot simple, banal même. Et pourtant, c’est le nom que j’ai choisi pour l’une de mes œuvres d’art les plus captivantes, issue de ma série « Shitsukan ». Intriguant, n’est-ce pas ? Laissez-moi vous entraîner dans une histoire qui vous transportera au cœur de la belle région de la Loire, au printemps. Une histoire qui gravite autour d’une porte bleue, vieille et usée. Cette porte a traversé plus de saisons que la plupart d’entre nous. Mais, comme je l’ai toujours dit, l’âge confère du caractère. Et mes amis, cette porte en a à revendre.

Chaque planche de bois, chaque clou, chaque éclat de peinture raconte une histoire. Et non, il ne s’agit pas de contes de fées. Ce sont des récits de travail acharné, de météo capricieuse, du passage du temps et d’une persévérance étonnante face à l’adversité. Vous remarquez ces planches horizontales ? Elles sont fixées avec de gros clous dont la tête a été peinte en bleu pour dissimuler leur véritable âge. Mais qui suis-je pour juger ? J’ai moi-même quelques cheveux gris que j’essaie de cacher (oui, j’ai bien dit « j’essaie »).

Sésame: Une Porte vers l’Histoire et la Texture

La petite poignée en fer noir, austère, trônant au centre de la porte, invite à l’exploration. Oui, il s’agit bel et bien d’une porte, mais n’est-ce pas aussi une métaphore ? Un défi lancé à notre curiosité, une invitation à ouvrir et à découvrir ce qui se cache derrière. Un sésame vers l’inconnu, si vous voulez.

Le bas de la porte est plus usé que le reste. La peinture s’est écaillée, révélant le bois nu en-dessous. On dirait presque que la porte tente de nous dévoiler son véritable visage, sans artifice, sans déguisement. Un peu comme nous le matin avant notre première tasse de café.

Les planches ne sont pas régulières. Elles sont marquées par des bosses, des courbes, des rainures. Chacune est unique. Un peu comme nous, n’est-ce pas ? Après tout, qui veut être régulier de toute façon ? La régularité, c’est ennuyeux. Et je vous assure, cette porte est tout sauf ennuyeuse.

« Sésame »: Une Célébration de la Texture et de l’Histoire

Cette porte évoque le temps suspendu. Elle est une capsule temporelle, un rappel du passé, une préservation de l’histoire. À chaque fois que vous la contemplez, vous pouvez presque entendre les échos de tous les bonjours et au revoir échangés à son seuil.

Voilà, c’est « Sésame ». Pas seulement une porte, pas seulement une photographie. C’est un fragment de temps, un morceau d’histoire, un tableau de textures. C’est la représentation tangible du Shitsukan – cette incroyable sensation que l’on éprouve en touchant du doigt l’essence d’un objet à travers ses propriétés matérielles. Mais aussi la célébration de la beauté de la vie dans toutes ses imperfections. Un voyage sensoriel, une expérience, une invitation à plonger au cœur de l’histoire et des sensations que seule la texture authentique peut offrir. Une conversation silencieuse entre vous et l’infini du temps encapsulé. Et c’est cette conversation que je cherche à susciter à chaque clic de mon appareil photo.

Permettez-moi de partager une anecdote au sujet de cette photo. Vous savez, j’ai dû faire plusieurs tentatives avant de trouver la porte parfaite. Un jour de printemps, alors que je me promenais dans les ruelles de la Loire, à la recherche d’inspiration, je me suis égaré. Et là, devant moi, se trouvait cette vieille porte. Vous connaissez cette sensation qui vous envahit lorsque vous savez que vous êtes exactement là où vous devez être ? C’est exactement ce que j’ai ressenti à ce moment-là.

L’Éloquence Silencieuse d’une Porte Ancienne

Et puis, il y a la couleur. Le bleu. Pas un bleu électrique criard, mais un bleu doux, un bleu qui a vécu, un bleu qui a survécu à de nombreux printemps, étés, automnes et hivers. Un bleu caressé par le soleil, lavé par la pluie, ébouriffé par le vent. Un bleu qui a de l’histoire, un bleu qui raconte des histoires.

C’est ce que je souhaite que vous ressentiez avec « Sésame ». Elle est bien plus qu’une simple photographie. C’est une exploration de l’histoire, une célébration de la texture, une ode à la persévérance. Une occasion de posséder un fragment de ce monde, de le contempler dans toute sa splendeur vieillie.

Alors, êtes-vous prêt à franchir le pas ? À ouvrir cette porte et à vous laisser envelopper par ces textures et ces histoires ? C’est une porte. C’est « Sésame ». Et je vous invite à l’ouvrir, à plonger dans son mystère, à toucher du doigt l’essence de son Shitsukan.

Rire. Pleurer. Sourire. Se souvenir. C’est ce que vous offre « Sésame ». Alors, pourquoi ne pas l’accrocher à votre mur ? Pourquoi ne pas inviter ses histoires dans votre vie ?

Sésame. Ouvre-toi. Oui, c’est une vieille blague, je le sais. Mais qui a dit que l’art ne pouvait pas être parfois amusant ?

Informations complémentaires

Taille de la photo

Grand (40×60 cm), Moyen (20 x 30 cm)

Papier

Hahnemühle Fine Art Baryta 325g, Invercote 300g

Finition

, , ,

Ambiances

Famille

Proxy, Ville

Format

3/2

Série

Shitsukan

Clics et Déclics!

Ne passez pas à côté de ma Newsletter et retrouvez en avant-première mes histoires, mes aventures et mes nouvelles photos ! Mais aussi quelques surprises et des offres inédites !

Vous êtes bien inscrit !